L’actualité de votre municipalité

 

 

Cérémonies du 14-Juillet : la fidélité à la république réaffirmée à Luc-sur-Orbieu

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 16/07/2022 à 21:20

Le conseil municipal avait convié la population à se rassembler sur la place, toute désignée, celle de la République, pour "célébrer la France et ce qui nous unit ", déclarait dans son discours Philippe Lézina, maire-adjoint officiant en l’absence du maire, excusé. "Respectons notre France et son histoire. Honorons notre France et son patrimoine. Sublimons notre France et ses valeurs. Défendons de toutes nos forces les mots de liberté, égalité, fraternité afin que leurs échos ne s’arrêtent jamais ", déclarait-il. Devant les 4 drapeaux tricolores portés par les représentants de la municipalité, du Souvenir français et de la Fnaca, une gerbe de fleurs fut déposée par les élus municipaux Sandra Palmade et Olivier Sogorb, au pied de la colonne érigée pour le centenaire de la Révolution portant Marianne, le symbole républicain. L’hymne national ponctuait solennellement la cérémonie.

                                                                                                                                                                                                              L.M.

La mangeoire transformée en jardinière à fleurs

Environnement, Luc-sur-Orbieu

Publié le 17/07/2022 à 21:07

Créer un environnement dans lequel les résidents se sentent bien ainsi que rendre le village agréable voire attractif en le végétalisant, en le parant notamment de fleurs, sont une des principales missions confiées aux agents des services techniques municipaux, et plus particulièrement en été à Sébastien Rigaud, préposé aux espaces verts. En cette période caniculaire, la tâche n’est pas simple et non de tout repos, elle impose des tournées d’arrosage très fréquentes et une attention particulière à toutes les plantes annuelles que le soleil a tendance à brûler. Jouxtant la place Neuve, le parking créé à la suite de la démolition de la maison appartenant à la famille Martel a fait l’objet d’un embellissement pittoresque. En effet, la mangeoire et la fourragère murale, conservées depuis la destruction de l’ancien immeuble, accueillent dès à présent non plus grain et fourrage mais une multitude de compositions florales. À l’abri du vent dominant et en partie à l’ombre, du moins l’après-midi, l’endroit était tout trouvé pour égayer le quartier. Dès à présent, au cœur du village, géraniums, pétunias, sauges, au fil d’arrosages soutenus se développent rapidement, pour le plaisir des yeux des administrés et des estivants.

L.M.

 

Luc-sur-Orbieu : les aînés se familiarisent avec le numérique

Consommation, Luc-sur-Orbieu

Publié le 20/07/2022 à 20:17

Rencontrer les participants afin d’intégrer leur ressenti, écouter, analyser leurs remarques et réflexions lors d’échanges constructifs telle était la volonté du responsable municipal Philippe Lézina, qui à l’issue de la tenue d’ateliers numériques, a souhaité s’enquérir de ce que l’on nomme communément le " retour sur expérience ".

À cet effet une réunion de concertation avait lieu ces jours derniers salle Ernest-Ferroul où malgré la canicule les idées et propositions ont germé. Le maire adjoint partait d’un constat : " De nos jours, il est important de savoir utiliser un ordinateur, or la fracture numérique est bien réelle, mon souci était que vous ayez des bases afin de ne pas vous sentir isolés. Dans un premier temps, le plus important était de vous offrir ce service ". Une appropriation des nouvelles technologies à travers la tenue de 5 séances " ateliers informatiques ", proposées par le Département avec l’appui des Espaces seniors. Une opportunité que la commune a su saisir afin de venir éventuellement en aide aux administrés. Une douzaine de personnes avait répondu favorablement à ce soutien. Quelle fut la perception de ces ateliers auprès des participants ? Globalement le ressenti fut favorable tous se sont familiarisé avec le numérique et ont progressé, certes à des rythmes différents car l’homogénéité du groupe en matière de niveau fit manifestement défaut. " J’avais tout à apprendre donc je me suis senti un peu en retrait par rapport aux autres personnes déjà plus qualifiées et j’ai même peut-être freiné leur progression ", s’exclamait une intervenante. Les besoins des uns et des autres furent manifestement dissemblables. Prise en compte oblige, à l’avenir l’élu municipal entend revenir auprès des seniors : " Dès la rentrée, en septembre, nous allons créer de nouveaux ateliers locaux en nous efforçant de constituer des groupes semblables. Il nous faut être efficaces ". Un réel consensus s’est manifesté sur la qualité de l’enseignement dispensé : " Les formatrices étaient super, bienveillantes et surtout patientes envers nous ". In fine, Philippe Lézina invitait l’assistance à rejoindre le site municipal " Seniors " sur internet et à jouer le " rôle d’ambassadeur auprès des personnes qui n’osent pas participer à ces ateliers. N’hésitez pas à les faire venir ".

Lestel Michel

 

La balayeuse en renfort des saisonniers à Luc-sur-Orbieu

Consommation, Luc-sur-Orbieu

Publié le 22/07/2022 à 20:35

Le lundi 15 juillet les rues du village ont fait l’objet de soins particuliers. " C’est une première ", en complément des jeunes saisonniers, embauchés en contrat déterminé durant la période estivale pour suppléer aux agents titulaires, les élus ont opté pour une intervention mécanique complémentaire en ce qui concerne le balayage de la voirie. Cette mission d’entretien incombait ces jours derniers à l’entreprise privée Suez qui a opéré toute une matinée. Cette intervention s’inscrit " dans le cadre de la maîtrise des dépenses municipales et de la gestion des actions des agents techniques " confirmait Philippe Lézina maire-adjoint délégué à la vie associative et aux relations publiques. Le responsable des services techniques, Jean-Michel Lopez, poursuivait : " Les jeunes quant à eux seront occupés à couper de l’herbe ainsi qu’à effectuer des tâches conformes à leurs capacités ". Dorénavant la balayeuse mécanique interviendra selon le responsable " une fois par mois, elle permettra d’alléger le travail et surtout d’accomplir le plus gros des travaux de nettoyage des rues ".

L.M.

 

Luc-sur-Orbieu : une nouvelle signalisation routière pour sécuriser la traversée du village

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 11/08/2022 à 20:34

La traversée de la commune est de plus en plus fréquentée par les automobilistes, les élus sont souvent interpellés par le non-respect de la vitesse de circulation. Rappel : 30 km/h en ce qui concerne la traversée, ou bien 50 km/h pour les autres zones.

Comment y remédier, comment faire ralentir ? Une réflexion avait été initiée par les responsables locaux, en janvier 2021 avec les services départementaux en particulier avec Jean-Marc Secco et Nicolas Cros, techniciens. Ces derniers avaient suggéré quelques propositions et surtout rappelé qu’à l’intérieur de la ville, c’est la police du maire qui s’applique. Le premier magistrat, Yves Kosinski, et les élus ont donc pris la décision de modifier la signalisation relative à la traversée du village notamment aux entrées de celui-ci. "Nous ne sommes pas favorables à la pose de coussins berlinois (gendarmes couchés), du moins pour le moment. Il y aura peut-être une réflexion sur le sujet plus tard", déclarait le maire. Et de poursuivre : "La priorité c’est de sécuriser la traversée de Luc". Afin de provoquer le ralentissement des véhicules, les édiles locaux ont décidé "d’inverser les panneaux de signalisation existants à savoir les Stop et Cédez-le-passage aux entrées de la commune".

Côté Boutenac : la signalisation du carrefour sera inversée ; dès à présent, deux nouveaux panneaux Stop contraignent les usagers de la départementale à s’arrêter. Route d’Ornaisons la traversée du pont relativement étroite sera réglementée : priorité aux automobilistes qui quitteront le village. La sortie de la cité André-Torrégrossa abandonne le panneau Stop pour un Cédez-le-passage, le panneau arrêt obligatoire s’adressera dorénavant aux usagers de la route départementale.

Plus loin modification de la signalisation du carrefour, avec Inversion des 2 panneaux Stop (rue de l’Église et rue Neuve), les Stop sont maintenant implantés sur la départementale. Côté Lézignan-Corbières le Stop imposant l’arrêt à la sortie de la cité du Parc est supprimé. Par contre, deux panneaux Cédez-le-passage obligeront les usagers quittant le village ou venant de Lézignan à se conformer aux modifications. "S’il s’avère que les panneaux Cédez-le-passage ne sont pas suffisants, nous monterons d’un cran et on imposera les panneaux Stop".

Au moment du reportage, on déplorait souvent, malgré la pose temporaire d’une signalisation "carrefour modifié", l’ignorance de la nouvelle signalétique. À cet effet le maire tient à préciser : "Durant cette période d’adaptation je demande à tous d’être très, très prudents. Le policier municipal sera mandaté pour faire respecter les nouvelles dispositions".

Lestel Michel

 

Canicule : distribution de brumisateurs auprès des personnes isolées à Luc-sur-Orbieu

Social, Luc-sur-Orbieu

Publié le 15/08/2022 à 20:29

Depuis le début de l’été, la canicule sévit avec une intensité particulière. Les pouvoirs publics, les médias, ont largement relayé les bons réflexes qu’il convient d’adopter afin de limiter les effets nocifs de ces fortes chaleurs. Les personnes âgées, souvent fragiles, voire isolées, sont assurément les plus vulnérables, les plus incommodées par cet épisode torride. Sur le plan local, les élus municipaux ont souhaité leur venir en aide. " Nous avons ciblé les personnes seules qui ne sont pas accompagnées par les familles ; ce sont des personnes isolées, n’ayant personne à côté. Soyons cohérents ", déclarait Chantal Galinier, maire adjointe. Une vingtaine d’administrés a donc reçu la visite des édiles locaux ; ce fut l’occasion d’échanger avec eux, ou avec elles sur leurs besoins au quotidien et de leur remettre un brumisateur pour se rafraîchir, ainsi qu’un dépliant rédigé par l’association Santé publique France. Un fascicule qui relate nombreuses recommandations et bonnes attitudes à faire sienne. Il y a quelques années, une liste avait été établie en mairie afin de recenser toutes les personnes, qui à leur demande, souhaitaient faire l’objet d’une attention particulière en période difficile. Ce recensement n’est pas exhaustif, il est ouvert à tout autre demandeur qui le souhaite, et il suffit pour ce faire de se manifester au secrétariat de la mairie. Démarche d’autant plus essentielle puisqu’à l’avenir, " nous serons peut-être appelés à mener d’autres actions en faveur des personnes isolées, pour d’autres raisons ", confirmait Philippe Lézina maire-adjoint.

M.L.

 

Le plan de Luc-sur-Orbieu à la rescousse des égarés

Consommation, Luc-sur-Orbieu

Publié le 29/08/2022 à 22:47

Le village s’étend inexorablement. Ainsi, au fil des ans, naissent de nouvelles rues que, parfois, les résidents ne sont pas toujours à même de localiser, à plus fortes raisons les visiteurs. Assurément, avec l’apparition du GPS, cet incontournable assistant de navigation, il est plus difficile de perdre sa route, toutefois, il n’en demeure pas moins vrai qu’un plan de ville positionné au cœur de la commune peut s’avérer très utile. C’est dans cette optique que les élus municipaux ont souhaité installer au cœur de la commune un deuxième panneau affichant le plan du village. Il est dès à présent positionné sur le parking jouxtant la place Neuve à l’intersection de la rue des Vignerons ; le précédant se situe aux abords de la place Occitane.

Les agents des services techniques, Jean-Michel Lopez et Jérémy Guichou, se sont rapidement acquittés de la pose de ce support d’informations. Ce dernier relate une présentation succincte de Luc-sur-Orbieu : son origine, l’agglomération primitive autour de la chapelle Notre-Dame de Canos construite au XIIIe siècle, sa géographie, sa population et, surtout, les numéros de téléphone utiles (médecin, pharmacie, cabinet d’infirmières…). Aussitôt posé, le plan était attentivement parcouru par de jeunes cyclistes faisant une halte rafraîchissante au pied de la fontaine voisine implantée elle aussi récemment.

M.L

 

L’entrée du village, vitrine de la commune de Luc-sur-Orbieu

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 10/09/2022 à 23:01

La commission communale en charge de l’environnement, souhaite impulser des projets de rénovation susceptibles d’embellir le cadre de vie.

La première impression est souvent la bonne, dit-on, c’est peut-être pour cette raison qu’il convient de ne pas la sous-estimer et de s’attacher à la soigner. Il en est de même de la première image que renvoie une commune à travers l’entrée du village.

Les élus municipaux conscients de cette réalité s’efforcent de trouver des réponses en matière d’embellissement du cadre de vie. La commission municipale de l’environnement, composée de 12 membres et de 9 élus, a souhaité dans un premier temps reconsidérer l’entrée du village côté commune de Boutenac.

Premier chantier mis en œuvre : la rénovation du local technique du réseau d’irrigation sous pression mis à la disposition du syndicat d’arrosage du canal. "Ce local alimentait par le passé le petit château d’eau aujourd’hui démoli, et fournissait l’eau nécessaire aux appareils à sulfater", précisait le maire Yves Kosinski. Au fil du temps, le bâtiment municipal présentait un aspect peu valorisant. Il attirait donc l’attention des responsables locaux en quête de propreté et d’enjolivement. "Après constitution de la commission, chaque membre de la commission a pu s’exprimer sur le choix à prioriser pour rendre le village plus accueillant. Ce bâtiment se situe à l’entrée du village. Comme les entrées de maison, il faut que ce soit accueillant ; et puis je pense que ce local fait partie de l’histoire du village, il mérite bien qu’on s’y penche dessus car il n’est pas en bon état, il est triste", déclarait Philippe Lézina, maire adjoint en charge de la commission.

Initiative d’autant plus importante à réussir, qu’elle est susceptible d’être relayée par d’autres projets d’embellissement, selon l’élu. Le dimanche 4 septembre, "un jour, où tout le monde peut être disponible", les élus municipaux s’activaient sur ce premier chantier : décrépissage des parties délabrées des murs et lavage à haute pression de ces derniers.

"Nous envisageons aussi de fleurir les abords du local pour donner une image positive de notre village ; c’est important ! Et peut-être pourquoi ne pas peindre une fresque sur un des murs", poursuit Philippe Lézina. Les idées sont nombreuses dès lors que la volonté s’installe.

Lestel Michel

 

Luc-sur-Orbieu : la garderie scolaire reste gratuite

Politique, Luc-sur-Orbieu

Publié le 17/09/2022 à 22:10

Conseil municipal : Les élus se veulent attentifs au maintien du pouvoir d’achat des familles.

L’assemblée délibérante s’est réunie le mardi 6 septembre afin d’aborder un ordre du jour relativement dense. Celui-ci relatait essentiellement le renouvellement de plusieurs conventions entre la commune et les différentes structures publiques. Les élus décidèrent à l’unanimité de réengager la commune pour la 2e année consécutive auprès de la Sécurité civile, laquelle s’active à prévenir les incendies de forêt durant la période du 16 juin au 30 septembre. Une patrouille guet armé composée de 2 personnes est affectée à cette mission ; coût annuel forfaitaire 3 514,34 euros.

Archives : gros travail de tri en vue

Deuxième engagement, la signature d’une convention relative à la gestion des archives communales.

Un diagnostic sera établi par le service archives du centre de gestion Aude. "Un gros travail de tri s’impose sur nos archives ", selon le maire Yves Kosinski. Il propose à l’assemblée d’accepter les prestations (tri, classement, cotation, élimination et rédaction des bordereaux d’élimination, élaboration d’un instrument de recherche). "Un travail de fourmis", qui induira 248 heures de labeur échelonnées sur 2 à 3 ans. Coût 9 158 euros. Philippe Lézina émettait le souhait "d’aller le plus tôt possible vers la numérisation, de s’engager dans la dématérialisation". À l’unanimité, le conseil autorise le maire à signer la convention. Autre signature, la reconduction de la convention avec le centre de gestion afin de pallier l’absence temporaire du personnel communal. Délibération suivante, celle relative à la taxe de séjour (0,88 euro par jour et par personne) reversée à la Communauté de communes "au Pays touristique Corbières Minervois". Le conseil, après débat, accepte majoritairement la délibération par 11 voix (2 élus s’abstenaient). Les élus décidaient également de renouveler la convention de la fourniture des repas au restaurant scolaire par la CCRLCM et de fixer la tarification. Le conseil votait la hausse de 20 centimes par repas facturé par la communauté. Le repas est fixé cette année-ci à 4,70 euros. Il convient de préciser que la communauté de communes prend à sa charge le coût du portage des repas. "Nous ne faisons aucun bénéfice sur le prix des repas des enfants, on se contente de faire payer ce qu’on nous facture. De plus, nous offrons une garderie totalement gratuite aux parents alors qu’elle a un coût" tenait à préciser Chantal Galinier maire adjointe déléguée à la vie scolaire. Dernier point abordé, la signature d’une convention d’entente pour la gestion de l’activité périscolaire du mercredi avec le Frjep de Fabrezan, approuvée à l’unanimité. L’assemblée délibérante examinait en fin de séance, la nomination des agents chargés du prochain recensement.

Lestel Michel

 

Luc-sur-Orbieu : la sérénité au volant semble acquise

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 18/09/2022 à 20:53

Malgré une large communication en amont de la part de la municipalité, visiblement on ne s’est pas bousculé salle Ernest-Ferroul le lundi 12 septembre pour assister à l’atelier "plaisir, sécurité, sérénité au volant" initié à l’égard des aînés. En effet, à la suite de nombreuses demandes émanant d’administrés, les élus municipaux, avec l’appui des Espaces Seniors du Département, ont sollicité l’intervention de Martine Ribo Puig, intervenante spécialisée de Brain up, pour mieux appréhender les enjeux associés à la conduite automobile. Il s’agissait de faire le point avec les retraités sur leur niveau de connaissances en matière de conduite automobile. "La conduite nécessite moult attentions, demande un maximum de vigilances. Nous sommes là pour apporter, éventuellement, un soutien ", précisait l’animatrice.

Une aide gratuite, qui n’a hélas pas trouvé écho auprès de beaucoup de monde et ce malgré la distribution de près de 300 invitations dans les boîtes aux lettres du village. "À la suite de remarques dans le village : vous devriez faire ceci, faire cela… Nous, nous avons fait l’effort d’aller chercher ces ateliers. Nous constatons que les personnes inscrites ne sont pas venues ", déplorait Philippe Lézina maire adjoint à l’origine de cette démarche. "L’essentiel, c’est de faire " déclarait l’élu dubitatif. Un désengagement certes frustrant pour les organisateurs mais qui n’est pas irréversible puisqu’il y aura trois autres séances. Les dates à retenir : lundi 26 septembre, 3 et 10 octobre à 10 heures salle Férroul. "Même si on n’a pas adhéré à la première séance on peut venir aux prochaines ". Il est encore temps de participer, afin de conserver de bonnes capacités de conduite et parfaire l’autonomie au volant.

Lestel Michel

 

La générosité pour l’Ukraine mise à l’honneur à Luc-sur-Orbieu

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 20/09/2022 à 21:38

La détresse du peuple ukrainien et des réfugiés ne laisse pas insensible la collectivité locale. À cet effet, dans un premier temps, la municipalité votait, lors de l’avant-dernier conseil, une aide financière de 1 000 euros en faveur de ces déshérités. Dans un deuxième temps, face à l’élan local de solidarité, les élus locaux tenaient à remercier les personnes, qui sous quelques formes que ce soit, ont apporté une aide ou un don. La liste des administrés généreux n’est certainement pas exhaustive, difficile à la déterminer précisément, car beaucoup de dons se sont accomplis en toute discrétion, dans le plus strict anonymat, sans rien en attendre en retour. Les élus ont cependant souhaité mettre en avant les résidents qui ont pu être recensés en œuvrant dans cette démarche caritative. "Merci de la part des élus pour votre geste de partage, votre geste de soutien spontané. Nous savons que vous êtes désintéressés, mais pour nous, en tant qu’élus responsables, on est obligé de vous montrer notre fierté par rapport à votre geste. J’ai proposé au conseil municipal de vous offrir des places pour le spectacle Virsky du 30 septembre prochain à Narbonne Arena, en faveur de l’Ukraine" relatait Philippe Lézina. L’intégralité des bénéfices réalisés sera dédiée aux actions de l’association Narbonne-Ukraine en faveur des réfugiés et de la population ukrainienne. L’association Narbonne-Ukraine s’assigne de nombreuses missions : accueillir, aider, accompagner les réfugiés Ukrainiens sur notre territoire. Se mobiliser pour apporter de l’aide à la population ukrainienne agressée. À nouer des liens amicaux et fraternels entre la population de la Narbonnaise et celle des territoires menacés. À aider au retour des personnes et à la reconstruction du pays lorsque la paix sera revenue. Un vin d’honneur à l’attention des personnes généreuses ponctuait la réception municipale.

Contact : narbonne.ukraine@gmail.com Tél. : 06 73 95 98 32.

Lestel Michel

Les élus de Luc-sur-Orbieu offrent la brioche du cœur aux écoliers

Education, Luc-sur-Orbieu Publié le 11/10/2022

Jeudi dernier, la municipalité a offert un goûter à l’ensemble des écoliers.

Effervescence des jours peu ordinaires lorsque jeudi dernier sur les coups de 15 heures retentissait la sonnerie signalant la pause. Visiblement les écoliers étaient très enthousiastes pour rejoindre la cour de récréation.

En effet, ce jour-là, exceptionnellement hormis le moment de repos, il s’agissait de déguster les brioches offertes par la municipalité à l’ensemble des classes du groupe scolaire. Geste certes généreux à l’égard des élèves, mais aussi et surtout caritatif et solidaire en faveur de l’Afdaim 11, l’association qui accompagne les enfants et adultes en situation de handicap afin de faciliter leur intégration professionnelle dans la société. Chantal Galinier, maire-adjointe déléguée à la vie scolaire, accompagnée d’Arlette Messeguer et Claudine Pacou, conseillères municipales, appréciait ce "moment de bonheur et de partage. Pour nous élus, c’est l’occasion de joindre l’utile à l’agréable. Les gamins se montrent très disciplinés pour participer à cette noble cause". Sans bousculade, une à une les différentes classes avancèrent sous le préau au pied du buffet dressé pour savourer la pâtisserie et quelques boissons. Seule la classe de Marina Lopez, en rendez-vous programmé à la bibliothèque communale, ne participait pas à ces agapes. Ce n’était que partie remise, puisque la brioche leur fut offerte le lendemain.

La directrice de l’école, Magali Galtier se félicitait de l’action menée par les élus municipaux et faisait remarquer : "À travers ce petit goûter, c’est aussi l’opportunité, au sein des classes, de sensibiliser les enfants à ce qu’est la différence ; d’expliquer ce qu’est le handicap". Assurément un goûter non dénué de sens et de pédagogie : l’apprentissage auprès des adultes de demain, du bien vivre ensemble malgré les différences, l’acceptation de l’autre tel qu’il est, sans discrimination et idées préconçues.

Lestel Michel

Luc-sur-Orbieu : la lutte municipale contre les déjections canines

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 30/10/2022 à 22:34

La propreté du village est l’affaire de tous. Les propriétaires des canins, du moins ceux qui n’adoptent pas les bons comportements en matière de salubrité publique, devront à l’avenir se conformer aux nouvelles directives municipales. Le problème est récurrent nombreux sont les administrés à se plaindre auprès des élus municipaux au sujet des excréments qui jonchent le sol un peu partout dans le village.

Face à cette situation, le pouvoir municipal réagit : "nous ne pouvons plus accepter le fléau des déjections canines et donc le comportement irresponsable de certains administrés propriétaires de chiens", déclarait Philippe Lézina, maire adjoint, manifestement déterminé à résoudre la difficulté existante.

Depuis des années, les nombreuses campagnes de prévention affichées avec à la clé un arrêté municipal autorisant la verbalisation n’ont visiblement rien réglé. Objectivement, les injonctions des municipalités successives se sont avérées pour le moins inefficaces.

Aujourd’hui, côté responsabilité communale on semble vouloir prendre le problème à bras-le-corps. "Nous avons pris l’importante décision d’investir l’argent public dans la mise en place de 4 distributeurs de sacs pour les déjections", poursuivait Philippe Lézina. Ces distributeurs seront à la portée des promeneurs de chiens aux abords des sites suivants : salle Ernest Ferroul, complexe sportif Charles-de-Gaulle, parking Martel et parking centre de tri à côté de l’école.

"Dès ces distributeurs posés, le mode d’emploi et la règle seront très simples : soit vous ramassez les déjections de votre chien avec la fourniture gratuite des sacs, soit vous ne le faites pas et ce sera 135 euros. Croyez-moi tout sera mis en place pour adresser et percevoir cette amende", confirmait l’élu qui précisait par la suite que cette communication tenait lieu de "dernier avertissement. La propreté du village est l’affaire de tous".

Lestel Michel

D’utiles rencontres entre élus et associations de Luc-sur-Orbieu

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 01/11/2022 à 21:00

L’exercice se veut participatif, à l’écoute des dirigeants bénévoles ; grâce au dialogue, il est susceptible d’éviter d’éventuelles dissensions entre responsables associatifs, en particulier concernant le délicat sujet des réservations de salles communales.

À cet effet, Philippe Lézina, maire adjoint délégué à la vie associative, réunit tous les semestres les présidents des associations locales afin d’élaborer ensemble le calendrier des différentes manifestations et les besoins matériels qu’elles requièrent. En préambule des échanges, le responsable municipal tenait à remercier les participants et à les complimenter eu égard à la prise en compte des recommandations formulées lors de la précédente réunion. "Je vous avais demandé de maîtriser l’édition de photocopies en mairie ; le message a été entendu. Cela démontre encore une fois que lorsque vous voulez être responsables vous pouvez l’être". Concernant la prochaine édition du bulletin municipal l’élu rappelait la date impérative à laquelle les textes et photos à insérer dans le journal Objectif Luc devront parvenir au secrétariat de la mairie, à savoir "avant le vendredi 18 novembre dernier délai, le lendemain ce sera trop tard". Autre petit rappel de l’élu, les dirigeants associatifs devront, à la suite de leur assemblée générale, retourner en mairie avant le 31 décembre les documents suivants : les projets d’intérêt locaux de l’association ; le compte rendu de l’AG ; le courrier de demande de subvention. L’adjoint au maire lançait un appel auprès des bénévoles afin de venir en aide à l’association Apeluc représentée par Delphine Garnier. "Cette association a de grosses difficultés pour organiser la traditionnelle kermesse des écoles. Un manque d’investissement des parents d’élèves. Je souhaiterais que vous vous rapprochiez de cette association afin de l’aider si vous le pouvez". Mélanie Authier, agent d’accueil au secrétariat de la commune, prenait la parole pour élaborer avec transparence le calendrier de réservation des salles pour les prochaines manifestations du village, de juillet à décembre 2023. Les discussions aidant, une planification qui ne posait aucune difficulté majeure.

Lestel Michel

Touche finale sur le parcours Santé Sport Botanique de Luc-sur-Orbieu

Environnement, Luc-sur-Orbieu

Publié le 13/11/2022 à 23:07

La création du parcours Santé-Sport-Botanique sur le site du poumon vert local, Le Mourel, arrive à sa fin. Les élus ainsi que les chasseurs ont porté la dernière touche au projet communal en œuvrant eux-mêmes dans la pose des 20 panneaux jalonnant les 2 700 mètres du sentier botanique. Des panneaux instructifs réalisés par la cellule insertion du Pays Touristique Corbières Minervois sont, dès à présent, à la portée des promeneurs. Ils présentent la flore sauvage dans toute sa diversité. "Il s’agit pour nous de créer un endroit en hommage à la nature et au sport tout en agissant nous-mêmes pour réduire par notre implication les dépenses de réalisation de ce beau projet ", précisait l’adjoint aux sports et à la vie associative. Le projet manifestement se veut vertueux à bien des égards. Outre la vulgarisation des plantes qui occupent la forêt et la garrigue, il sera possible d’entretenir sa condition physique. Pour ce faire le parcours "santé-sport" prolonge le botanique, 11 agrés sont à la disposition du public afin de se familiariser avec l’exercice physique, garant d’une bonne hygiène de vie.

Ces structures confectionnées en bois s’intègrent remarquablement dans le milieu naturel ; elles ont été posées début novembre par l’entreprise Gape (Gazon artificiel pour l’environnement) avec le respect des normes de sécurité notamment au niveau de l’ancrage dans le sol. L’inauguration du parcours aura lieu le samedi 19 novembre à 10 h 30, sur le site du Mourel en présence des autorités publiques et du partenaire financier ADPS (association de prévoyance santé).

Lestel Michel

L’entrée du village de Luc-sur-Orbieu se veut plus accueillante

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 17/11/2022 à 21:01

L’entrée d’une commune est manifestement le premier espace que tout visiteur côtoie. Elle fait partie de l’une des images importantes que le village renvoie. Cette première impression est souvent déterminante à bien des égards. Il est donc essentiel de soigner son " devant de porte ", de favoriser un regard attractif sur le seuil de la collectivité. Comment aménager de façon valorisante l’orée du village ? Les élus municipaux se sont penchés sur le sujet et ont recensé plusieurs sites susceptibles d’être embellis au fil du temps. Pour l’heure, c’est l’entrée de la commune, côté Boutenac, qui a retenu l’attention des édiles. L’ancien local technique du canal d’arrosage bordant la route départementale conduisant au village voisin a donc été rénové, paré d’un crépi ton pierre par les élus et des bénévoles. Dans un deuxième temps, les peintres de la Palette lucquoise, section de la MJC, furent sollicités afin d’orner le bâtiment d’une fresque picturale en l’occurrence une treille de vigne. "Par la suite, confirme Philippe Lézina, maire adjoint, nous allons sceller devant le local, au milieu du massif fleuri, une pompe récupérée de notre ancienne cave coopérative et restaurée par un de nos administrés". Treille et pompe à vin : l’illustration parfaite que la ville de Luc-sur-Orbieu est bien ancrée en terre viticole ; un ancrage qu’elle revendique.

Lestel Michel

Propreté : la campagne lancée à Luc-sur-Orbieu

Société, Luc-sur-Orbieu

Publié le 18/11/2022 à 23:11

"Rien ne sert d’embellir l’entrée du village s’il n’est pas propre et jonché çà et là de crottes de chiens", la remarque peut paraître quelque peu excessive mais non dépourvue de bon sens voire de réalisme. Les élus lui accordent du crédit et sont manifestement disposés à mettre un terme aux comportements irrespectueux du bien collectif. Une campagne contre les déjections canines est visiblement lancée avec fermeté affichée. "Celui qui ne ramassera pas les excréments de son ami le chien sera verbalisé", confirme Philippe Lézina, maire-adjoint. Le conseil municipal se veut certes coercitif mais aussi aidant puisqu’il met gratuitement à la disposition des propriétaires canins des sachets, financés par l’ensemble des contribuables. Quatre emplacements offrent la distribution de ces "sachets canins" rue des Cathares, parking place Neuve, avenue des Corbières, Complexe sportif. Ainsi du côté des promeneurs de chien, il sera difficile de ne pas se montrer coopératif à moins de s’acquitter d’une contravention de 135 euros. "Zéro respect = zéro tolérance"

L.M

La promotion du village, une volonté communale à Luc-sur-Orbieu

Gastronomie, Luc-sur-Orbieu

Publié le 29/11/2022 à 21:02

Faire connaître les atouts de la commune, telle est l’ambition de la municipalité avec le nouveau support de communication : "Luc-sur-Orbieu Tour".

À la demande des élus municipaux, la commission tourisme s’est réunie ces jours derniers en mairie "afin de mettre en avant les talents qui font parler du village sur le plan touristique : la gastronomie, l’art, l’accueil, restaurant, épicerie, commerces chambres d’hôtes…" relatait Philippe Lézina, maire adjoint en charge de ce dossier. L’objectif recherché par les édiles locaux et la commission, c’est avant tout communiquer concernant le village. "On va essayer de faire venir des gens à Luc et pas seulement il faut surtout les faire rester" ambitionnait l’élu.

Ainsi, le but recherché par les responsables municipaux est de communiquer auprès des visiteurs. "L’idée est simple, c’est par exemple, je viens acheter du vin chez un producteur local et j’apprends en même temps qu’il y a un restaurant au village où je peux manger. Après un bon repas sur place, je découvre par la suite l’existence d’un parcours sport santé botanique sur les coteaux du Mourel en guise de digestion. Je prends bonne note également que je peux dormir sur Luc grâce aux chambres d’hôtes", précisait Philippe Lézina.

Origines du village, sa géographie, sa population

Ainsi, pour faire connaître les atouts de la commune, il convient de communiquer. Ainsi est né comme support transmission le dépliant : "Luc-sur-Orbieu Tour". Un support papier au logo de la ville qui par l’intermédiaire du plan du village mentionne les différents circuits à emprunter pour découvrir les particularités de la ville ; rencontrer les ambassadeurs de ses saveurs ; faire connaissance avec les artisans, s’enquérir de leur savoir-faire ; s’imprégner du bien vivre local. Un dépliant promotionnel format A4, décrivant les origines de Luc-sur-Orbieu, sa géographie, sa population. Au cours de ces échanges avec les membres de la commission tourisme d’autres projets furent abordés et sont d’ores et déjà en préparation notamment une journée promotionnelle du village avec les associations locales.

Dès à présent, le fascicule "Luc-sur-Orbieu Tour" est disponible dans les endroits stratégiques où la valorisation du village à l’endroit des visiteurs et des touristes est pertinente.

Lestel Michel

Ne jetons pas n’importe où le sapin de Noël à Luc-sur-Orbieu

EnvironnementLuc-sur-Orbieu

Publié le 06/01/2023 

Après avoir suscité durant les fêtes l’émerveillement des plus petits en trônant magistralement dans les foyers, le moment est venu de se débarrasser du Roi des forêts. Mais qu’en faire ? Bien sûr, il est ne doivent pas être jetés dans les bacs à ordures ménagères. Vous avez la possibilité de les amener à la déchetterie de Bizanet pour dépôt dans le container des végétaux. Autre solution et vraisemblablement la plus pratique, celle que propose la municipalité. Il est vivement recommandé de ne pas jeter les sapins dans la nature. Les élus locaux ont déterminé un endroit au cœur du village afin de centraliser les conifères, il s’agit de la Grand-rue, au niveau du parking de la pharmacie. Dans un deuxième temps, une campagne de broyage aura lieu avec l’appui logistique du Covaldem pour un recyclage vertueux.

  1. M.L

 

Vœux du maire : "Nous irons au bout de ce que nous pouvons faire"

Politique, Luc-sur-Orbieu

Publié le 10/01/2023

La cérémonie des vœux adressés aux administrés s’est déroulée récemment. L’occasion pour le maire Yves Kosinski de dresser le bilan de l’année écoulée et de se projeter sur 2023.

Les élus municipaux ont pu enfin renouer avec la rituelle cérémonie des vœux adressés aux administrés. Une manifestation "sympathique, un moment traditionnel et convivial" auxquels les responsables locaux semblent très attachés, qui plus est après deux années consécutives d’annulation. Un attachement qui se justifiait d’autant plus que les difficultés conjoncturelles sont bien réelles : "jamais dans l’histoire des municipales de notre village, un tel mandat n’aura été aussi complexe. La Covid nous a contraints à tant de restrictions et de privations. Chacun le sait vient s’ajouter aujourd’hui la crise économique mondiale et les contraintes qui pèsent sur les collectivités locales rendent la tâche de vos élus de plus en plus ardue. Ces lourdes entraves nous obligent à nous adapter", déclarait le maire Yves Kosinski. Tel était le ressenti du premier responsable local qui, manifestement, contre vents et marées, entend bien poursuivre les engagements pris auprès de la population : "nous irons au bout de ce que nous pouvons faire. Nous souhaitons une année efficace pour notre commune. En 2023, nous allons poursuivre le formidable travail d’équipement, de modernisation et de développement de Luc-sur-Orbieu".

L’élu rappelait sommairement les différentes réalisations menées à leur terme depuis le début du mandat : la réfection de la voirie de la Grand-Rue et de l’impasse du Grenache ; la création d’un parking aux abords de la place Neuve ; le renouvellement de l’aire de jeux des enfants ; l’éclairage du terrain de foot ; la création d’un parcours sport, santé et botanique sur le site du Mourrel ; la réalisation d’un programme de propreté et d’accueil du village. L’année 2023 quant à elle, augure d’autres projets en cours d’élaboration : la couverture photovoltaïque du boulodrome ; la création de 2 courts de tennis également couvert de panneaux solaires ; la rénovation énergétique de l’école communale ; la création d’un city parc ; l’optimisation de la sécurité au sein de la commune.

Qualifié de projet phare du mandat, le premier magistrat développait ce qu’il en était de l’avancement du Pôle multiservice : "les dossiers concernant ce futur projet sont bouclés, sa réalisation s’élève à plus d’un million d’euros, subventionnée maximum à 80 %. Le projet va rassembler sur un même site plusieurs professionnels de la santé et services à des personnes afin d’offrir un cadre précieux pour ses habitants" précisait l’élu. La poursuite d’une gestion saine et volontaire conduite avec prudence est affirmée par le maire avant que ce dernier formule ses vœux à l’assistance ; des vœux "les plus respectueux, les plus chaleureux et les plus sincères. Nous vous souhaitons de trouver toutes les raisons d’être heureux et toutes les forces nécessaires pour surmonter les épreuves".

Lestel Michel