Propreté et Espaces Urbains

Propreté & Espaces Urbains

Comment trier ses déchets

Aujourd’hui, la gestion des déchets est l’affaire de tous : pouvoirs publics et collectivités, industriels, associations et citoyen(ne)s. Pour parvenir à réduire la masse des déchets, trois principes fondamentaux : bien trier, mieux acheter et limiter le gaspillage.

Le tri, chacun participe, tout le monde en profite !

Pourquoi trier les déchets ?

Parce que c’est la première étape indispensable au recyclage et à la valorisation des déchets. Le recyclage (ou valorisation de la matière) consiste à remplacer totalement ou partiellement une matière première en réintroduisant un déchet dans le cycle de production :

- Le recyclage du verre : le verre est recyclable à 100% et indéfiniment.

- Le recyclage du plastique : il va permettre de fabriquer d’autres bouteilles, des bidons en plastique, ou d’autres matières comme des laines polaires par exemple.

- Le recyclage du papier, du carton et de la brique alimentaire : il permet de re-fabriquer du papier ou du carton.

- Le recyclage de l’acier et de l’aluminium : il produit du fil d’acier, des canettes…

La valorisation organique permet de produire, à partir de déchets organiques :

- Du compost, qui apporte de l’humus et des fertilisants nécessaires au bon développement des cultures,

- Du biogaz (au travers d’un processus de méthanisation), qui peut être utilisé comme carburant dans un véhicule ou brûlé pour produire de la chaleur, de l’électricité…

Dans la perspective du Développement Durable, trier ses déchets,

c’est agir en tant qu’éco-citoyen et ainsi participer activement à la préservation de l’environnement, aux économies d’énergie et des ressources naturelles.

Pour les entreprises comme les particuliers, il s’agit donc de trier les déchets ou type de déchets et de les jeter dans les poubelles adaptées. De nombreux habitants de notre commune ont déjà acquis les comportements et les gestes utiles. Mais il est indispensable d’aller encore plus loin.

Les conteneurs à verres, plastiques, emballages, journaux et cartons sont mis à disposition sur la commune : rue des Vignerons, rue de Fontfroide, résidence du Parc et avenue de Narbonne.

Les conteneurs de quartier sont réservés UNIQUEMENT pour les ordures ménagères, placées dans des sacs plastiques distribués par la commune (en Juin).

Pour l'entretien du cimetière ,2 poubelles pour les végétaux et autres déchets sont à disposition sur le parking du cimetière de Canos.

La décharge du Mourrel est réservée EXCLUSIVEMENT aux gravats (décombres, démolissions et déblais). Le code est à retirer à la mairie en échange d’une caution.

Dépôts sauvage :

Il est interdit de déposer des déchets, des objets ou encombrants sur les lieux publics ou le long des voiries, en bordure des lotissements et en coin de rue, en dehors des jours de ramassage. Toute personne reconnue coupable de tels faits sera sanctionnée d’une amende de 135€

le Covaldem11 est la collectivité intercommunale de Collecte et Valorisation des Déchets Ménagers de l’Aude. Il assure la collecte, le traitement des déchets ménagers et assimilés ainsi que la valorisation des matériaux recyclables et valorisables sur son territoire.
Visitez le site du Colvadem 11 afin d'obtenir des idées et des offres écologiques gratuites.

Colvadem 11

 

Propriétaires de chiens

Les propriétaires de chiens ont des obligations à respecter :

- Ramassage des déjections canines de leur animal : Propriétaires de chiens, soyez responsables, ramassez les déjections de votre chien ! Tout contrevenant sera verbalisé d’une amende de 68€.

- Les aboiements intempestifs de chiens provoquent des troubles de voisinage. Il existe des solutions efficaces.

- Ne pas laisser son animal divaguer sur la voie publique : cet état engendre de nombreux problèmes dont les déjections, des bagarres entre animaux mais aussi des morsures aux conséquences pouvant être irréversibles. Sur la voie publique, tout comme dans les bois communaux, lieux publics ou ouverts au public, vous devez tenir votre chien en laisse !

 

Campagne de stérilisation des chats errants

La ville de Luc sur Orbieu s’est engagée à identifier et stériliser ses chats errants avec l’aide de la Fondation 30 Millions d’Amis. Elle s’est engagée à dire non à l’euthanasie grâce à cette collaboration !

600 mairies ont signé une convention avec la Fondation 30 Millions d’Amis et cette convention type vise à maîtriser les populations de chats errants sans propriétaire par le contrôle de leur reproduction, en accord avec la législation en vigueur.

Comment ça marche ?

La municipalité par le biais de ses élus et des services techniques en association avec quelques administrés volontaires, s’engage à procéder à la capture, à la stérilisation et à l’identification des chats errants non identifiés, en état de divagation, sans propriétaire ou sans détenteur.

La Fondation 30 Millions d’Amis et votre municipalité se partage les frais vétérinaires.

La maîtrise de la reproduction.

Saviez-vous qu’un couple de chats non-stérilisés peut engendrer jusqu’à 20 000 descendants en 4 ans ? Il est donc impératif de maîtriser la prolifération des chats errants !

S'il ne faut appliquer qu'une seule règle : ne jamais nourrir de chat qui ne vous appartient pas, ce n'est pas leur rendre service.

L’application de cette seule règle freinera la prolifération des félidés, et donc l'arrivée au refuge de centaines de chats ou chatons abandonnés dans des cartons, des sacs poubelles et même des valises.

IMPORTANT : pour les propriétaires de chats domestiques, il est conseillé de leurs faire porter un collier et d’éviter de les faire sortir le soir.

 

Les projets

Nouvelle déchetterie de proximité sur la commune,

Participation à la mise en place d’une aire de lavage des pulvérisateurs et machines à vendanger